PPAIP

Le PPAIP, Programme Personnalisé d’Accompagnement à l’insertion Professionnelle est le dispositif créé par le Ministère de la Justice pour la mise en œuvre d’actions d’orientation professionnelle, de mobilisation et d’accompagnement des personnes détenues dans les établissements pénitentiaires et des personnes placées sous main de justice.

Coaching

Le dispositif vise la construction d’un parcours de réinsertion, à partir de la détention. Actuellement, il se déroule en 3 phases, sur 3 mois.
Nos intervenants travaillent dans ce cadre avec tous les types de délinquants et ce dans 4 établissements différents et en milieu ouvert dans le Haut Rhin.
Ils ont pu constater que l’accompagnement PPAIP en milieu carcéral a des effets positifs pour les bénéficiaires. Une grande majorité d’entre eux sont impressionnés d’apprendre sur eux-mêmes et sur leurs talents enfouis. Également, ils leur apportent des informations qualifiées et puissantes à leur faire prendre un meilleur cap.
Cependant, ils ont pu évaluer que de retour à la vie civile, l’accès à l’emploi seul ne garantit pas la non récidive.

Opération RADIX

OPÉRATION RADIX

Prendre le problème de la délinquance à la racine par une approche holistique.

La prison est le rite initiatique du parcours délinquant.
Le nombre de jeunes vivent souvent encore chez leurs parents. Sans projet de vie, attirés par l’argent facile, …
L’argent nécessaire pour satisfaire leur propre consommation de stupéfiant et/ou leurs besoins matériels qui ne peuvent être pris en charge par leurs parents.
Il y a une image fantasmée de la prison, il faut casser ces clichés qui font de l’incarcération un « rite initiatique ».
Accompagnement de parents dépassés. Accompagnement d’élèves en voie de dé-scolarisation.

DÉSOUTERRAINISATION DES COMPÉTENCES

Désouterrainisation

Il existe une corrélation entre pauvreté, fusse-t-elle qu’éducationnelle, et délinquance. 
Souvent l’entrée dans la délinquance se fait pour « échapper » à la misère vécue, initialement dans l’enfance.
Il s’agit souvent de personnes qui ont vécu des précarités conjuguées : éducatives, sociales, affectives, …
La délinquance est donc la solution trouvée pour s’affranchir de la précarité et monter dans l’échelle sociale.
En améliorant la connaissance et l’estime d’eux-mêmes, les bénéficiaires pourront aller vers des choix vocationnels adaptés, choisis.
Un travail nous semble particulièrement intéressant à faire auprès des délinquants économiques [trafics, vols, …]
Ayant compris les failles du système, ils continuent leurs méfaits, à bas bruit, sans se faire prendre. Mais ils récidivent bel et bien.
Ces personnes n’ont pas eu accès aux bonnes écoles, mais ils sont professionnels du mode projet et du lean management.
Leurs solutions sont de fait hors la loi. Il faut donc les amener à la réflexion, à l’introspection.
Car une personne motivée, stimulée par une activité légale abandonne l’illégal et son lot de difficultés, contraintes, risques, et insécurité.
Nous pensons possible de valoriser des compétences acquises dans les activités souterraines.
Il s’agit de transformer des aptitudes développées dans des activités délictuelles, répréhensibles, en compétences au service d’activités légales. L’entrepreneuriat est donc une solution à privilégier pour ces profils liés à la délinquance économique.

accompagnement

ACCOMPAGNEMENT DE 25 JEUNES

Dans le cadre de notre mission nous soutenons activement 25 jeunes dans le Haut-Rhin sur plusieurs années. Un programme d’accompagnement en ligne est ouvert pour l’inscription.

NOS PARTENAIRES


Ministère de la justice
Fondation de France